Les 3 minutes kitsch 172 – Communards

Un autre grand de la New Wave britannique cette semaine. Jimmy Sommerville n’avait pas encore eu droit à son passage dans cette rubrique. Et pourtant, entre Bronski Beat, Communards et ses solos, il y avait matière. Voici donc chose faite en ce mardi.

Aujourd’hui, je vous propose une chanson dans laquelle Jimmy Sommerville tient des Aaaaaaaaahhhhhhhh, des èèèèèhhhhh et des iiiiiiiiihhhh très longs et très aigus, ce qui ne lui arrivait quasi jamaiiiis.

On peut dire ce qu’on veut, ça mettait la pêche.

Une réflexion sur « Les 3 minutes kitsch 172 – Communards »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *