Une réflexion de fin d’année

L’autre jour on parlait d’euthanasie, j’ai dit à ma femme:
“Ne me laisse jamais vivre dans cet état végétatif, dépendant d’une machine et alimenté par le liquide d’une bouteille. Si tu me vois dans cet état, débranche les appareils qui me relient à la vie.”
Elle s’est levée, a débranché la télé, éteint l’ordinateur et jeté mon coca.

Citation de Christophe reprise par Damien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *