L’iPhone broyé, la fin de l’histoire

Je vous avais parlé dans deux histoires précédentes d’un iPhone qu’un fabricant de mixers avait broyé pour montrer l’efficacité de ses appareils. Les plus fidèles d’entre vous se rappellerons que cet iPhone a été mis en vente à deux reprises sur eBay.

Quand je vous fait part d’une nouvelle insolite ou drôle, il me semble important de vous tenir informés jusqu’au bout de l’histoire. La conclusion, la voici, la poussière d’iPhone (avec un mixer et un T-Shirt) a été adjugée ce dimanche pour la somme de $901,00 comme vous pouvez le voir sur cette page. Je suis aussi heureux de vous apprendre est que la poussière de ce célèbre iPhone va venir en Belgique très prochainement (ça vous inquiétait, hein?). L’ensemble a été en effet acquis par un acheteur belge sous le pseudo “newmediaventure”.

Je ne suis pas à même de vous dire ce qu’il va faire avec un mixer 110v et un peu de poussière noire, mais je me renseigne… Undecided

Weird Al, un pionnier de la parodie musicale

Les (trois) plus fidèles d’entre vous commencent à connaitre mon gout pour les parodies musicales (que vous pouvez retrouver ici). Néanmoins, je ne vous avais pas encore parlé d’un des pionniers du genre, à savoir Weird Al Yankovic. A côté des ses polkas, Weird Al a réalisé quelques parodies de très grande qualité. A mes yeux, la meilleure est de loin le Amish Paradise basé sur le Gangsta’s Paradise de Coolio dont voici la vidéo originale pour rappel:

http://www.youtube.com/watch?v=WxF-ImXaUdE]

Maintenant que vous avez l’original en tête, appréciez la parodie:

Le passé du helpdesk

Voici un excellent petit sketch en norvégien (sous-titré anglais, je vous rassure) qui nous illustre le concept de helpdesk au moyen-âge

http://www.youtube.com/watch?v=pQHX-SjgQvQ]

Il s’agit d’une réalisation d’un (probablement très célèbre) humoriste norvégien, Øystein Backe, diffusé en 2001 sur la chaine nrk. Très bien ficelée à mes yeux.

Ho la belle blanche

Inspiré par le croustillant tutoriel publié par Marquise de Sade dans son Grenier à Grain, j’ai moi-même suivi les leçons de base pour photographier un feu d’artifice.

Le résultat n’est pas très professionnel, mais a un petit côté esthétique rien qu’à soi. Sur les 50 photos que j’ai prises, voici les deux moins mauvaises rien que pour le plaisir de vos yeux ébahis.

Feux d'artifice II Feux d'artifice IV (16/9e)

Admirez la superbe perspective en 16/9e sur celle de droite: c’est pas volontaire, mais il fallait ça pour couper la tête du type qui est passé devant moi à ce moment sublime Embarassed. Et oui, je ne me suis pas foulé, je les ai mises sur Flickr: pas de boite d’agrandissement dynamique sur ce billet, mais comme ça, chacun choisit sa taille préférée.

Campagne européenne de Meetic

Meetic se lance en Europe et s’installe maintenant en Espagne et aux Pays-Bas avec entre autres une campagne de pub que nous propose Raphaël sur la gazette 2.0 et dont j’ai le plaisir de vous proposer l’extrait hollandais (à mon humble avis le meilleur) sur cette page:

Notons qu’aux Pays-Bas, Meetic existe sous le nom Lexa. Ce n’est pas parce que les responsables hollandais ont considéré que leur public aurait lu “Meet ik” qui pourrait signifier “est-ce que je mesure”, mais uniquement parce que la société française a repris une société et un site existants en 2006 (pour 11,5 mio € selon emerce).

Un petit blog en passant

Vous êtes à la recherche d’un bon mot? D’une petite citation drôle à mettre dans vos signatures d’e-mail du genre:

  • Peut-on avoir la peau d’un écorché vif ?
  • Peut-on dire que le champion de monde de ski a une bonne descente ?
  • Peut-on dire que Johnny Hallyday est parti vivre en Suisse parce qu’il n’avait plus rien à Smet ?
  • Peut-on dire que le Titanic était trop coule comme bateau ?
  • Un esquimau peut-il enterrer sa vie de glaçon ?

Et ma préférée,

  • Peut-on dire que pendant la crucifixion Jésus était le clou du spectacle ?

Vous en trouverez d’autres avec une nouvelle presque quotidienne sur le “Blog à la con de Gilonimo“, dommage qu’il n’ait pas de flux RSS.

Universal prend les droits d’auteur à coeur

Regardez cette vidéo où un sympathique petit bébé danse…

[youtube N1KfJHFWlhQ]

Vous avez remarqué la musique de fond? Il s’agit de Let’s Go Crazy de Prince.

Avouez que la qualité d’enregistrement est basique pour les 30 secondes que l’on entend (devine, devrais-je dire). Cette vidéo postée en février par Stephanie Lenz, mais retirée par YouTube le mois passé à la demande expresse de Universal Music qui a considéré que cette vidéo était une violation des droits d’auteurs.

Il est vrai que -avec $1.027 Mio sur le premier trimestre- Universal Music a connu une perte de 8.7% de ses revenus par rapport à la même période en 2006 (source), mais ce n’est pas ce genre de vidéo qui porte atteinte à la fortune de Prince ou de Universal Music…

Mais l’histoire ne s’arrête pas là, Stephanie -en vraie américaine- intente un procès à Universal Music avec le soutien de l’Electronic Frountier Foundation considérant que Universal avait abusé de l’application de la loi sur les droits d’auteur.

Voici comment une vidéo familiale que tout le monde aurait ignoré se retrouve dans divers médias de par le monde, De Standaard, mais aussi des sites Filandais, Hollandais, Allemand, Australiens…

Stéphanie collectionne d’ailleurs les sources sur sa page YouTube: http://www.youtube.com/watch?v=N1KfJHFWlhQ

Vous prennez l’avion? Installez-vous à l’arrière

Dans un article publié il y a quelques jours, le site Popular Mechanics nous indique que suite à une étude statistique sur les accidents d’avions depuis 1971, les chances de survie sont supérieures pour les retardataires installés à l’arrière que pour les businessmen en première classe.

cliquez pour agrandir

Popular Mechanics n’est pas un blog amateur, mais une publication du groupe Hearst qui, aux Etats-Unis, est derrières des titres tels que Cosmopolitan, Marie-Claire, ou ESPN. Rien qui ne soit vraiment une référence en aviation, mais une valeur financière qui suggère un certain sérieux dans l’analyse. Ceci dit n’oublions pas que les 20% de différence entre la première et l’arrière sont en cas d’accident et que la probabilité d’avoir un accident est en soi infinitésimale (du moins en Europe), donc ce la 20% de pas grand chose: pas la peine de se battre au check-in si les places à l’arrière sont prises 😉 (mais je sens que Skinner aura une opinion à ce sujet).